Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juif du Maroc

Juif du Maroc

Voilà un blog qui décrira et donnera un aperçu de la vie quotidienne de la Communauté Juive au Maroc d'aujourd'hui mais aussi d'antan. La vie de la communauté d'un aspect intérieur, du judaïsme marocain, du Maroc, via la vue personnelle de Marocains de confession Juive ou autre, dans leur pays.


Juifs du Maroc - Album Photos 1

Publié par Georges SEBAT sur 8 Octobre 2014, 14:13pm

Catégories : #HISTOIRE & MEMOIRE

Afin de pouvoir préserver par l'image et inscrire dans le temps cette longue présence juive au Maroc, nous allons dorénavant vous présenter un choix de photos symboles et typiques des Juifs du Maroc. 

Bon visionnement

Georges SEBAT

 

 

 

LE CULTE HÉBRAÏQUE POURRA S'EXERCER EN TOUTE LIBERTÉ.
(La Voix des Communautés N°20 - 1 Décembre 1962)

Au cours de sa première conférence de presse S.M. le Roi Hassan II déclare :

Au cours de la conférence de presse qu'elle a tenue à la présidence du Conseil, au lendemain du référendum, S.M. Hassan II a tenu à apporter personnellement quelques précisions au sujet de l'article 6 de la Constitution lequel stipule que « l'islam est la religion de l’État qui garantit à tous le libre exercice des cultes. »

S.M. le Roi a déclaré à ce sujet : « Lorsqu'on dit que le Maroc est un État musulman et que la religion de l’État est la religion musulmane, Nous avons voulu expliquer que c'est bien parce que c'était un État musulman qui pouvait répondre justement au véritable Islam, à la véritable pensée de l'Islam, que le Maroc garantissait le libre exercice des cultes. Naturellement, il y la notion juridique d'ordre public et de bonnes mœurs.

« IL EST CERTAIN QUE LE CULTE HÉBRAÏQUE POURRA S'EXERCER EN TOUTE LIBERTÉ, que le culte chrétien pourra s'exercer en toute liberté. Ce sont « les religions du Livre ». Ce sont des religions admises par l'Islam. Non seulement admises, mais il nous est recommandé de croire en leurs prophètes. Ce qui ne veut pas dire que demain le Maroc, dans son ordre public, acceptera qu'on vienne sur la place publique, officier au soleil, ou au fétichisme. Il n'est pas dit qu'il acceptera la secte des « Bahadyines » ou autres sectes qui sont de véritables hérésies.

« Le Maroc est un État musulman tolérant pour les religions du Livre qui admettent l'unité et l'unicité de Dieu, à savoir les religions éternelles et universelles, que sont la religion hébraïque ou la religion chrétienne.

 

 

-----------------

 

Tanger (Cette plaque a été supprimée récemment.

 

-----------------

 

 

Voilà deux clichés d'une soirée typique d'une Hilloula ou Hazkara (ici non précisés) se passant dans une synagogue de Meknès. L'ambiance semble bien festive et bien arrosée. Vers 1955.

-----------------

 

Mogador et son éternelle élégance, on retrouve Messieurs Albert BENISTY, Dido BENSOUSSAN et Haim CORCOS (Collection P. Benisty)

 

-----------------

 

Mogador- Synagogue Attias (Slat Attias) 1963. La voici dans toute sa splendeur....elle sera l'objet d'une rénovation complète

 

-----------------

 

 

 

 

En 1957, à l’occasion du Yom Kippour célébré dans ce temps là, à la synagogue Benarosh de la rue Lusitania à Casablanca, tenant à assister à la récitation de la prière et au chant du psaume, dédiés au Souverain et à la famille Royale, S. A. R. le prince héritier Moulay Hassan, dans une improvisation, déclara en substance : 

« Envoyé par S.M. Le Roi Sidi Mohamed V, qui, sans ses hautes préoccupations, serait lui-même venu s'associer a votre fête religieuse, je tiens a vous dire l'intérêt que Sa Majesté porte a ses sujets Israélites, surtout pendant les moments critiques. Nous sommes musulmans, certes, mais vous savez que l'Islam respecte les autres religions, surtout la religion hébraïque et son fondateur, que les musulmans vénèrent. Nous croyons tous en un seul Dieu, c'est ce qui fait l'union entre musulmans et Israélites. »

Information Juive - Octobre 1957

 

-----------------

 

Rabbi Israel Abouhassira (Baba Sale) 4ème à partir de la droite. (http://www.osef.musrara.co.il/)

 

-----------------

MEKNES - Bar Mitsvah Collective (3 photos) Meknès - 1960 - (Cliquez sur la photo)
MEKNES - Bar Mitsvah Collective (3 photos) Meknès - 1960 - (Cliquez sur la photo)MEKNES - Bar Mitsvah Collective (3 photos) Meknès - 1960 - (Cliquez sur la photo)

MEKNES - Bar Mitsvah Collective (3 photos) Meknès - 1960 - (Cliquez sur la photo)

 

-----------------

 

 

LE Dr LEON BENZAQUEN

Le docteur Leon Benzaquen, président de la communauté Israélite de Casablanca et président d'honneur des communautés Israélites du Maroc, qui fut ministre des P.T.T. dans les deux premiers gouvernements formes au lendemain de l'indépendance du Maroc, est décédé le 6 aout 1977 à Casablanca, à l'âge de 76 ans. Avec lui disparait une figure de proue du judaïsme marocain. Phtisiologue réputé, il fut le premier marocain admis au concours d'internat de la faculté de médecine de Paris. Des son installation a Casablanca, en 1935, il allait apporter son concours a de nombreuses activités communautaires d'ordre social, assumer la présidence de plusieurs œuvres, prendre une part active a la lutte antituberculeuse, participer notamment a la fondation du sanatorium de Ben Ahmed. En 1955, il est appelé a participer k la conférence d'Aix-les-Bains qui devait précéder le retour d'exil du roi Mohammed V, et se voit confier le ministère des P.T.T. dans le premier gouvernement du Maroc ayant recouvre l'indépendance. H est maintenu à ce poste dans le gouvernement qui suit. Le docteur Leon Benzaquen bénéficia toujours de la confiance du roi Mohammed V et de son fils l'actuel souverain Hassan II. Autorité morale incontestée, il était en quelque sorte le porte-drapeau de la communauté juive marocaine. Jusqu'à ses derniers moments il avait tenu à assumer la charge de la présidence de la communauté de Casablanca qu'il dirigeait avec un dévouement que ni l’âge, ni la maladie n'avaient affaibli. Le docteur Benzaquen avait apporté son concours a pratiquement toutes les associations œuvrant au Maroc : l'O.S.E., dont il était le président d'honneur après en avoir été médecin-chef et membre fondateur, l’Alliance Israélite, le Joint I'ORT, l'Aide scolaire. Dans les années 50, il avait siégé au comité C.J.M. de Casablanca et au Comité central marocain du Congres juif mondial, prenant une part très active à leurs travaux. Il a été inhume le 8 aout au cimetière israélite Ben M'Sik. Le Prince Moulay Ali et sept ministres ont tenu assister à ses funérailles suivies par une foule immense venue de tous les coins du pays et au cours desquelles des allocutions ont été prononcées par MM. Ahmed Ben Souda, directeur du Cabinet royal, Georges Niddam vice-président de la communauté Israélite de Casablanca, Jules Braunschwig, président de l'Alliance Israélite universelle, David Ammar, secrétaire général du Conseil des communautés juives du Maroc, le grand rabbin Suissa, vice-président du tribunal rabbinique de Casablanca qui ont rappelé les qualités de cœur du défunt, son dévouement k la chose publique et au judaïsme, sa fidélité à son roi et a son pays, sa sensibilité, son intégrité. Information Juive présente a Mme Benzaquen, à ses enfants, à sa famille, à la communauté juive du Maroc, l'expression de ses bien sincères condoléances.

Article paru dans le journal "Information Juive" du 15 Septembre 1977

 

-----------------

 

Boucher Kasher Marrakech

-----------------

 

Le nouveau Temple Beth El (Temple Algérien) de la rue Verlet Hanus à Casablanca.....inauguré le 07Novembre 1949.....

 

-----------------

Ces deux clichés pour vous présenter Rabbi IFERGAN de Akka, originaire de Tiznit. Lors d'une visite que lui rendit en 1955 Mr M.K Levy de l'Alliance Israélite.

Commenter cet article

ouverture de porte paris 13 13/10/2014 19:18

Je vous approuve pour votre recherche. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez

Marco Sbandi 12/10/2014 01:28

Il est tres important de garder ces photos d antan puisque dans beaucoup de lieux maintenant c est presque impossible de diviner la vie juive qu il y avait il y a des decennies. Si vous le croyez je peut vous donner des photos de certains lieux comme ils sont maintenant, avant que le temps fasse disparaitre des autres temoignages en pierre.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents