Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juif du Maroc

Juif du Maroc

Voilà un blog qui décrira et donnera un aperçu de la vie quotidienne de la Communauté Juive au Maroc d'aujourd'hui mais aussi d'antan. La vie de la communauté d'un aspect intérieur, du judaïsme marocain, du Maroc, via la vue personnelle de Marocains de confession Juive ou autre, dans leur pays.


Les Jeunes du Moyen Orient devraient choisir la Paix

Publié par Amine AYOUB sur 31 Août 2015, 23:04pm

Catégories : #PARU DANS LA PRESSE

Voilà un jeune homme, un marocain, que je voudrais vous présenter et je vous demanderai de bien vouloir le lire. Il ecrit et parait dans un journal très sérieux, le Jerusalem Post. Il nous fait part de ses reflexions,vis à vis d'Israel,en tant que jeune entrepreneur, jeune homme musulman marocain et fier de l'être. Ce discours m'interpelle, car son contenu est celui que nous espèrons à l'avenir, pour mieux vivre ensemble, tous ensembles, juifs, musulmans, israéliens, marocains, etc... et tous ceux qui veulent un meilleur monde et meilleur avenir pour leurs futures générations.

 

Georges SEBAT

Photo Credit: REUTERS

Photo Credit: REUTERS

Je me suis toujours interrogé sur la raison de la haine dans ce monde. Pourquoi sommes-nous programmés pour haïr certaines races ou groupes religieux ? Je suis assez chanceux pour avoir voyagé à travers le monde et ai connu de nombreuses personnes, cultures et religions.

Éduqué musulman au Maroc, je ne n'ai pas vraiment eu la chance de rencontrer de nombreux juifs marocains. Même si juifs et musulmans ont coexisté au Maroc pendant une longue période, cela ne signifie pas nécessairement qu'ils s’aiment l’un et l'autre. 

Nous avons été élevés avec l'idée que les Juifs sont le mal, qu’ils sont sataniques. Comme un gamin, quand vous avez fait quelque chose de mal, vous seriez appelé « le Juif ». Nous avons été programmés avec la haine du Juif. 

Pendant mes études dans un pensionnat catholique aux Etats-Unis, j’ai eu ma première occasion pour une rencontre avec une famille juive. La décision d'aller chez eux, m'a pris plus longtemps que prévu. 

Je devais réfléchir à deux fois, à savoir si Dieu serait en colère contre moi, ou si mes parents seraient également en colère contre moi. Je me suis finalement décidé d'assister à ce dîner ; après tout, je fréquentais une haute école catholique. Tout s’est très bien passé et toute la propagande qui m'a entouré dans mes jeunes années est apparu sûrement être fausse. 

Eh bien, 16 ans après ce dîner, je me suis soudainement décidé d'agir. La haine et la misère dans ce monde est trop et je ne peux plus le supporter. 

Penser d'Israël et du sionisme pendant un temps m'a fait regarder dans cela un peu plus profondément. Comment un petit pays dont nous entendions autant de mal, et avec autant d’ennemis, pourrait avoir survécu et même prospéré comme il l’a fait ? Beaucoup de pays de la région ne sont même pas près d’avoir la prospérité économique et la démocratie d'Israël. 

Je l'ai lu dans Fortune, les 500 entreprises qui investissent en Israël, sur les industries de la biotechnologie et de l’extraordinaire biotech technologie en plein essor, et récemment, à propos du deal de l'industrie pharmaceutique israélienne de plusieurs milliards de dollars, du géant Teva avec Allergan, et je me suis interrogé sur cette multitude de succès. 

(Bien sûr, d'excellentes nouvelles de ce genre est difficile à trouver dans la presse; si elles ne parlent pas de meurtres et d'effusion de sang) Après quelques hésitations, je décidai d'envoyer une courte vidéo à l'ONG de se joindre à nous, pour montrer mon soutien à Israël et ma position contre le Boycott des investissements et Sanctions (BDS). 

En tant que marocain fier et un musulman pratiquant, j’use de logique et de bon sens plus que toute autre chose. Apporter la haine historique et la religion dans ce conflit rend les choses plus compliquées. Bien sûr, il y a des questions politiques qui doivent être résolues par les deux parties intéressées avec la participation de la communauté internationale. Israël existe et le mouvement BDS ne veut qu'une chose : effacer Israël de la carte. Beaucoup de gens ne savent pas réellement, que blesser Israël économiquement est mauvais pour les Palestiniens aussi. 

Quand il en vient au Maroc, la communauté juive est installée ici, il y a plus de 2600 ans. Lorsque questionné sur les juifs marocains par les nazis, le roi feu SM Mohamed V a répondu qu’il n’avait pas de sujets juifs marocains, mais seulement des marocains. Dans la Constitution marocaine de 2011, la culture hébraïque a été mentionnée dans le cadre de la diversité culturelle du Maroc, de l'amazigh dans les montagnes de l'Atlas au Hassani dans le Sahara marocain. 

Quand bien même, il n'y a pas de relations diplomatiques officielles entre le Maroc et Israël, selon les statistiques israéliennes , il y a plusieurs milliers de visiteurs marocains en Israël et pour ce qui est des échanges économiques plusieurs millions de dollars par an. 

Les juifs coexistent depuis des années avec leurs concitoyens musulmans marocains, mais récemment le nombre de juifs marocains ont fortement baissé et les mouvements panarabes ont répandu la fausse propagande, beaucoup sont prudents lorsqu'ils parlent de Juifs ou d'Israël. 

La dernière telle propagande était sur ​​les 30 jeunes Juifs marocains qui ont visité un camp d'été en Israël. 

Tous les journaux au Maroc ont discuté de cette visite ces derniers temps, et certains sont établis qu'il s’agissait d’un camp d'entraînement des IDF. Certaines ONG sont allées jusqu'à affirmer que ces enfants devraient être poursuivis comme des terroristes. La façon dont les journalistes ont carrément indiqué ces faits erronés, est honteuse et non professionnelle. 

Quand un Marocain lambda entend ces rapports, qu'est-ce que vous attendez de lui ? Qu’il aime Israël ? Si nous regardons le site internet du camp, il s’agit d’un camp normal de jeunes qui perçoit une somme d’argent pour y assister. Même les enfants musulmans marocains peuvent participer s’ils paient les frais. Les jeunes juifs peuvent avoir été parrainé par certaines organisations, mais le programme était toujours le même pour tous les participants, avec des activités sportives et pas d'exercices militaires. 

Ceci est juste un exemple de la propagande qui se répand, et les voix de reproche, telles que la mienne, sont rares. 

Il est nécessaire d'éduquer les plus jeunes générations arabes et musulmanes à propos de leur propre histoire, de la pensée critique et de la bonne façon d'analyser les nouvelles. Nous pouvons ensuite les laisser faire leurs choix et décisions et être des ponts pour la paix et la compréhension multiculturelle. 

La paix ne viendra certainement pas des guerres et des organisations multinationales qui font de l'argent dans ces conflits, mais des gens plus jeunes qui sont notre espoir. 

L'auteur est un consultant indépendant, entrepreneur social et politique du Maroc.

 

Par Amine AYOUB le 30/08/2015

JERUSALEM POST. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents