Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juif du Maroc

Juif du Maroc

Voilà un blog qui décrira et donnera un aperçu de la vie quotidienne de la Communauté Juive au Maroc d'aujourd'hui mais aussi d'antan. La vie de la communauté d'un aspect intérieur, du judaïsme marocain, du Maroc, via la vue personnelle de Marocains de confession Juive ou autre, dans leur pays.


Fin du Patrimoine Juif Tangérois ?

Publié par Feuj Maroc sur 14 Avril 2010, 10:44am

Catégories : #PARU DANS LA PRESSE

Ralph Toledano lance un appel international pour stopper le massaccre.

(Extrait d'un courrier transmis à un ami.)

 

Cher Ami,

Suite à notre conversation d’hier soir et comme promis, je t’envoie un résumé de la triste situation qui s’est créée à Tanger ces derniers jours.

Au coeur de la nuit du vendredi 2 au samedi 3 Avril, en pleine fête de Pessah, plusieurs machines de démolition sont intervenues sur le site de l’Hôpital Benchimol pour le raser. Ordre du Wali déclarèrent les ouvriers au gardien désespéré. Tu verras une belle image de l’entrée de la vénérable institution p.78 de mon livre, ornée d’un verset d’un psaume du Roi David. Ce genre d’horaires est étrange pour une démolition, de même qu’est étrange le choix du shabbat de Pessah, alors que les quelques membres actifs de cette communauté très réduite se trouvaient à l’étranger. L’information m’est parvenue par Sonia Cohen Azagury qui se trouvait chez sa fille à New York.

 

                                      DSC_2089.jpg

 

L'hôpital, crée il y a cent dix ans était un des nombreux repères patrimoniaux de Tanger, il rejoint la liste sans fin des édifices historiques de la ville victimes du marteau piqueur. La communauté juive de Tanger est propriétaire légale de l’hôpital. Cela signifie-t-il que le respect du droit n’existe plus au Maroc? Je ne peux l’imaginer, convaincu que c’est une regrettable initiative du seul Wali, à l’insu du gouvernement de Sa Majesté. Ce n’est pas seulement le caractère juif de l’édifice qui élève mon émotion. Toute destruction de témoignage historique représente une perte irréparable, le patrimoine étant la seule valeur qui ne  puisse se reconstituer. Cela faisait quelques temps que le bruit me parvenait selon lequel les autorités locales voulaient détruire l’Hôpital. J’entendais que le but (étrange) était de transformer en jardin public son tout petit terrain sans atout particulier qui jouxte l’ancien palais du Sultan Moulay Hafid. Il ne faut pas mépriser les rumeurs, il arrive souvent quelles s’avèrent.

Un autre écho dont je ne voudrais pas attendre qu’il se transforme en une réalité me parvient de Tanger. La Municipalité aurait des visées sur notre cimetière de dar el San’a, situé rue du Portugal, face à Bab America. Le cimetière qui fit l’objet d’une concession négociée à la fin du XVIII siècle entre notre Communauté et le représentant de Sa Majesté Chérifienne s’étend sur le terrain d’un ancien bastion de la muraille portugaise.

Il mesure plus d’un hectare, et comme il convenait à un bastion, sa vue stratégique embrasse le Détroit. Nos rabbins vénérés, nos saints et les membres moins illustres de nos familles y reposent. Je ne peux imaginer sans un frémissement d’horreur l’éventualité du saccage de ce lieu saint ( p.62 de mon livre).

Je ne voudrais pas imaginer non plus celui du Cimetière de Castille à Tétouan (pp.12-14 de mon livre) datant du XV siècle dont la position n’est pas moins admirable.  

Voici les informations promises.

Avec toute mon amitié,

Ralph Toledano

 

 

  "La Dépêche du Nord" Samedi 10 avril 2010

 

                       Depeche du nord1

 

 

                                Actus.jpg

 

Commenter cet article

FARIS 31/12/2010 12:52


je comprend ton desarois,alors imagine les palestiniens qui ce fond massacre,leur maison,leur lieu historique on ete ravagé par la secte sioniste des gens qui ce prennent pour des
juifs.Malheureusement,maintenant dans le monde les juifs sont montré du doigt a cause de cette secte.soyons uni entre gens du LIVRE pour arreter ce massacre,et denoncont les agissement de cette
etat VOLEUR.


Feuj Maroc 08/05/2011 12:33



Cher Monsieur, Nous parlons d'un patrimoine Marocain, que ce bâtiment détruit à Tanger et par coïncidence Juif Marocain. Nous ne parlons pas de politique et de ce qui se passe en Israël.
Malheureusement et bien souvent le lien est fait entre Juif et Israël, il existe, certes, mais pas au point de les lier inconditionnellement, sur ce dossier, en tous les cas. Amicalement



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents